Exitec

Exitec

Produit destiné au contrôle par confusion sexuelle contre la noctuelle exiguë ou la betterave Spodoptera exigua

La noctuelle exiguë ou de la betterave, Spodoptera exigua (Lepidoptera : Noctuidae) est une espèce polyphage qui peut attaquer une grande variété de cultures en serre et en plein air comme le poivron, le melon, la pastèque, la luzerne, la laitue, le coton ou la tomate entre autres.

Les dégâts dans les serres ont augmenté ces dernières années. Cette espèce est originaire de l'Asie du Sud-Est, mais également largement distribuée dans d'autres zones telles que l'Europe du Sud, l'Afrique, l'Asie, l'Australie, le Canada et les États-Unis. Les adultes émergent généralement au printemps, sauf dans la région d'Almeria où cette espèce est devenue sédentaire. De 2 à 3 jours après l'accouplement, la femelle dépose ses œufs de façon groupée sur l'envers des feuilles les plus basses, ces œufs étant couverts par des écailles de son abdomen pour les protéger. Les larves passent par cinq stades larvaires d'une durée totale d'environ 25 jours, lors des premiers stades, elles sont grégaires et peuvent causer des dégâts importants. À partir du troisième stade larvaire, elles ont tendance à vivre de façon isolée. Le processus de nymphose a lieu dans le sol et 6 à 18 jours après, les adultes émergent. La durée du cycle peut être de 30 à 60 jours. Cette espèce peut engendrer plusieurs générations par an, entre 3 et 6 selon la région et les conditions climatiques. Les larves provoquent des dégâts en se nourrissant des parties vertes et des fruits des plantes. Elles peuvent également attaquer les pousses et les fleurs. Les principaux symptômes de l'attaque de cette espèce sont la présence de trous dans les feuilles, ainsi que de perforations et/ou traces de rongement sur les fruits. Les blessures provoquées par cette espèce favorisent la pénétration d'autres agents pathogènes secondaires tels que les champignons et les bactéries.

MÉTHODES DE LUTTE

Comme mesures préventives, il est recommandé d'éliminer les mauvaises herbes qui lui servent de refuge ainsi que les fruits et le matériel affectés. Diverses substances actives ont été utilisées pour lutter contre cette espèce, mais leur utilisation sans discrimination a provoqué l'apparition de résistances, en augmentant les dégâts, notamment dans les serres. Actuellement il existe d'autres outils plus sélectifs pour lutter contre cette espèce, parmi lesquels la confusion sexuelle. Cette technique consiste à créer une atmosphère saturée en phéromone sexuelle de l'insecte à contrôler, afin de perturber les mâles, de façon à ce qu'ils ne localisent pas les femelles en évitant ou en retardant ainsi les accouplements.

FORMULATION

Diffuseurs

Le produit EXITEC est un diffuseur composé d'acétate de (Z, E)-9,12-tetradecadienyl, décrit comme le composant majoritaire de la phéromone sexuelle de S. exigua et d'acétate de (Z)-11-hexadecenyl, composé identifié comme l'un des composants minoritaires de la phéromone de cette espèce. Le matériau du diffuseur est perméable aux vapeurs, permettant ainsi l'émission des produits à vitesse contrôlée. Dans des conditions climatiques normales, la durée de vie du diffuseur est d’environ 180 jours, toutefois cette période peut être réduite dans des conditions défavorables telles que des températures élevées et/ou des vents violents.

APPLICATION

· Les diffuseurs doivent être placés dans la serre avant le pic de vol des adultes, soit quelques jours avant la transplantation ou le même jour.

· Chaque diffuseur doit être directement disposé sur le fil de fer de fixation (à environ 1,6 à 2 m de haut suivant sa hauteur). Les diffuseurs peuvent également être suspendus à l'aide d'un fil de fer à une corde à environ 1,6 à 2 m de haut. Pour les plantes de petite taille, ils doivent être disposés à environ 20 cm au-dessus de la plante.

· Le nombre de diffuseurs recommandé est de 150/ha, distribués de façon homogène et alternée.

· Il est conseillé de faire un suivi du ravageur en disposant 2 à 3 pièges de monitoring. Le piège recommandé est le piège Delta ou Funnel dans lequel le diffuseur de monitoring (EXILAB) correspondant doit être placé. Chaque piège doit être posé entre 1,5 et 2 m de haut, selon la hauteur des plantes. S'il s'agit de plantes de petite taille, il faut le poser quelques centimètres au-dessus de celles-ci (à environ 20 cm). Le nombre de captures dans les pièges permet de déterminer le fonctionnement correct de la technique.

· Il est également recommandé de faire des évaluations régulières du niveau de dégâts. Selon le nombre de captures dans les pièges de monitoring et selon le niveau de dégâts, l'application d'un traitement supplémentaire peut être envisagée en cas de besoin.

MANIPULATION & STOCKAGE

Les diffuseurs EXITEC sont conditionnés en paquets de 150 unités. Le conditionnement est imperméable aux vapeurs des différents produits. Il est recommandé de conserver le produit dans son emballage d’origine, non ouvert, de préférence au congélateur jusqu’au moment de l’utilisation. Dans ces conditions, le produit peut être stocké pendant deux ans. Éviter d'ouvrir, de couper ou de perforer les diffuseurs. En condition normale d’utilisation, il n’y a pas de risque de toxicité pour l’homme, les animaux et les plantes. Pour la même raison, les risques de pollution de l’eau et des sols sont très limités. Il est néanmoins recommandé d’utiliser des gants pour la manipulation des diffuseurs. Les diffuseurs usagés et leur emballage doivent être éliminés conformément à la réglementation en vigueur.

Autres traitements liés à Spodoptera exigua:

Spodoptera exigua

Spodoptera exigua

Lepidoptera : Noctuidae